13 Juin

Les Assemblées de Dieu

Les Assemblées de Dieu (ADD), officiellement l’Association mondiale des Assemblées de Dieu, sont un regroupement d’Églises chrétiennes évangéliques de courant pentecôtiste, présent au niveau mondial. En 2014, le mouvement regroupait quelque 67 millions de membres répartis dans 212 pays. Les AD possèdent de nombreuses écoles élémentaires, secondaires, des universités ainsi que des instituts de théologie. L’histoire des AD prend racine dans les débuts du pentecôtisme1,2. En 1901, le Réveil de pentecôte commence avec le pasteur américain Charles Fox Parham, à Topeka(Kansas). Après une première expérience de « parler en langue » au Bethel Bible College de Topeka, au Kansas, aux États-Unis, le 1er janvier 1901, il théorise le fait que la glossolalie était un signe du baptême du Saint-Esprit, doctrine essentielle du pentecôtisme. Plusieurs camp de prière seront organisés sous sa direction. C’est ainsi que le « Mouvement de la Foi Apostolique » se développe au Missouri, au Texas, à la Californie et ailleurs3. Il se poursuit lors du Réveil gallois de 1904-1905 avec Jessie Penn-Lewis et Evan Roberts. Puis en 1906, le Réveil d’Azusa Street prend place dans le centre-ville de Los Angeles sous la conduite du pasteur William Joseph Seymour4,5.

En 1914, de nombreux ministres et laïcs ont commencé à réaliser combien l’implantation du réveil pentecôtiste était profond. Les dirigeants ont senti le besoin de protéger et de préserver les résultats du réveil en unissant le mouvement en une Communauté unie. En avril 1914, environ 300 pasteurs et laïcs ont été invités venant de 20 états et de pays étrangers pour assister à une Assemblée Générale à Hot Springs, Arkansas, États-Unis, pour discuter et prendre des mesures sur ces questions et d’autres besoins pressants6. La communauté restante qui a émergé de la réunion a constitué la Conférence Générale des Assemblées de Dieu aux États-Unis d’Amérique (General Council of the Assemblies of God in the United States of America).

En 1916, la Déclaration de vérités fondamentales des Assemblées de Dieu est officiellement publiée et adoptée par les Assemblées de Dieu des États-Unis7. Elle reprend la doctrine de l’Église de professants et du baptême du croyant 8,9, 10.

Avec le temps, des mouvements autonomes auto-financés et indépendants de la Conférence Générale ont été formés dans plusieurs pays à travers le monde, provenant soit de mouvements pentecôtistes locaux soit comme conséquence directe du travail des missions de la Conférence Générale11. Ainsi, les Assemblées de Dieu de France sont autonomes et indépendantes des Assemblées de Dieu de Finlande, d’Italie ou de Grande-Bretagne.

C’est en juillet 1988 que l’Association mondiale des Assemblées de Dieu est créée, à Springfield (Missouri), aux États-Unis12.

En 2014, le mouvement regroupait quelque 67 millions de membres répartis dans 212 pays au sein de l’Association mondiale des Assemblées de Dieu (World Assemblies of God Fellowship).

About the Author

Comments are closed.